Développement harmonieux et durable des villes africaines: le PAADEC suscite des espoirs PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Cellule de la Communication   
Mardi, 19 Février 2019 09:39

minhdu-atelier-energie30 femmes formées à la fabrication des kits et lampadaires solaires et des sacs cuiseurs. Des participants édifiés sur la méthodologie et les étapes de développement d'un Plan d'Action pour l'Accès à l'Energie Durable et le Climat (PAAEDC). Un Plan qui « permet de partager les stratégies, plans et actions pour un développement durable avec des faibles taux d'émissions de gaz à effets de serre (GES) sur le territoire de la commune avec les autres acteurs ».Tels sont les principaux dividendes de l'atelier national des collectivités locales sur la Convention des Maires pour l'Afrique subsaharienne sur le climat, que l'Hôtel Franco de Yaoundé a abrité du 13 au 15 février 2019. Cet atelier, qui était placé sous le parrainage du Ministère de l'Habitat et du Développement Urbain et du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local, a bénéficié de l'appui entre autres, de l'Union Européenne, du Programme des Nations Unies pour les Etablissements Humains (ONU-Habitat) et de l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable.

 

Dans son allocution de clôture, s'adressant aux participants (dont des maires d'Afrique), le Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain a formulé deux vœux. Le premier est relatif au fait que « le PAAEDEC soit la traduction des documents de planification( Plans d'Occupation des Sols, Plans sommaires d'urbanisme) et des Plans communaux de Développement (PCD) et de vos communes en plans d'atténuation, d'adaptation et d'amélioration de l'accès à l'énergie durable ». Le second concerne l'adhésion de toutes les villes et communes camerounaises à la campagne « Ville et déchets intelligents » (Waste Wise Cities Campaign). Célestine Ketcha Courtès a aussi réitéré « l'engagement du Ministère de l'Habitat et du Développement Urbain à soutenir cette initiative louable pour la Résilience de nos territoires et l'accompagner, autant que les moyens le permettront ».

La Convention des Maires en Afrique subsaharienne ( CdM ASS) est une initiative financée par l'Union Européenne pour soutenir les gouvernements locaux d'Afrique subsaharienne dans leur lutte contre le changement climatique et dans leurs efforts pour assurer l'accès à l'énergie propre de leurs populations.

Quant à la Convention Mondiale des Maires pour le Climat et l'Energie (GCoM), elle est la plus grande coalition de villes et gouvernements pour le climat, qui partagent la même vision à long terme, non seulement de promouvoir et d'appuyer les actions volontaires visant à lutter contre le changement climatique. Mais aussi à évoluer vers un avenir peu polluant.et résilient au climat.

Mise à jour le Mardi, 19 Février 2019 11:46
 

Videothèque

Usagers

Vente des logements

logementsocio-2015

Sondage

Parmi les problèmes suivants, lequel vous préoccupe prioritairement
 

Fil RSS

Statistiques

Pages vues : 2757511