Le MINHDU lutte contre la Corruption

Cliquez ici pour plus de dรฉtail

FAQ-DEMARCHE CONSTRUIRE

Cliquez ici pour plus de dรฉtail

๐˜พ๐˜ผ๐™๐˜ผ๐™Ž๐™๐™๐™Š๐™‹๐™ƒ๐™€๐™Ž ๐™๐™๐˜ฝ๐˜ผ๐™„๐™‰๐™€๐™Žย : ๐™‡๐™€ ๐™ˆ๐™„๐™‰๐™ƒ๐˜ฟ๐™ ๐™€๐™‰ ๐˜พ๐™Š๐™‰๐˜พ๐™‡๐˜ผ๐™‘๐™€.

862 mots | ย 

3

ย  |ย 

๐˜พ๐™š ๐™ˆ๐™–๐™ง๐™™๐™ž 26 ๐™Ž๐™š๐™ฅ๐™ฉ๐™š๐™ข๐™—๐™ง๐™š 2023, ๐™ก๐™š ๐™ˆ๐™ž๐™ฃ๐™ž๐™จ๐™ฉ๐™ง๐™š ๐™™๐™š lโ€™๐™๐™–๐™—๐™ž๐™ฉ๐™–๐™ฉ ๐™š๐™ฉ ๐™™๐™ช ๐™™๐™šฬ๐™ซ๐™š๐™ก๐™ค๐™ฅ๐™ฅ๐™š๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ ๐™ช๐™ง๐™—๐™–๐™ž๐™ฃ ๐™– ๐™ฅ๐™š๐™ง๐™จ๐™ค๐™ฃ๐™ฃ๐™š๐™ก๐™ก๐™š๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ ๐™–๐™ฃ๐™ž๐™ข๐™šฬ ๐™ช๐™ฃ๐™š ๐™ฉ๐™–๐™—๐™ก๐™š ๐™ง๐™ค๐™ฃ๐™™๐™š ๐™จ๐™ฅ๐™šฬ๐™˜๐™ž๐™–๐™ก๐™š ๐™จ๐™ช๐™ง ๐™ก๐™š ๐™ฉ๐™๐™šฬ€๐™ข๐™š ยซ ๐™‡๐™– ๐™๐™šฬ๐™จ๐™ž๐™ก๐™ž๐™š๐™ฃ๐™˜๐™š ๐™™๐™š๐™จ ๐™ซ๐™ž๐™ก๐™ก๐™š๐™จ ๐™›๐™–๐™˜๐™š ๐™–๐™ช๐™ญ ๐™˜๐™–๐™ฉ๐™–๐™จ๐™ฉ๐™ง๐™ค๐™ฅ๐™๐™š๐™จ ยป. ๐™ž๐™ก ๐™จโ€™๐™–๐™œ๐™ž๐™ฉ ๐™™๐™š ๐™ก๐™– ๐™ฅ๐™ง๐™š๐™ข๐™ž๐™šฬ€๐™ง๐™š ๐™Ž๐™š๐™จ๐™จ๐™ž๐™ค๐™ฃ ๐™™โ€™๐™šฬ๐™˜๐™๐™–๐™ฃ๐™œ๐™š๐™จ ๐™™๐™š ๐™ก๐™– ๐™จ๐™š๐™ข๐™–๐™ž๐™ฃ๐™š ๐™™๐™š ๐™กโ€™๐™๐™–๐™—๐™ž๐™ฉ๐™–๐™ฉ ๐™ฆ๐™ช๐™ž ๐™จ๐™š ๐™™๐™šฬ๐™ง๐™ค๐™ช๐™ก๐™š ๐™–ฬ€ ๐™‚๐˜ผ๐™๐™Š๐™๐˜ผ. ๐˜พ๐™š๐™ฉ๐™ฉ๐™š ๐™ฉ๐™–๐™—๐™ก๐™š ๐™ง๐™ค๐™ฃ๐™™๐™š ๐™จ๐™ฅ๐™šฬ๐™˜๐™ž๐™–๐™ก๐™š ๐™–ฬ€ ๐™šฬ๐™ฉ๐™šฬ ๐™ช๐™ฃ ๐™ซ๐™šฬ๐™ง๐™ž๐™ฉ๐™–๐™—๐™ก๐™š ๐™—๐™ง๐™–๐™ž๐™ฃ๐™จ๐™ฉ๐™ค๐™ง๐™ข๐™ž๐™ฃ๐™œ ๐™™๐™š๐™จ ๐™–๐™˜๐™ฉ๐™š๐™ช๐™ง๐™จ ๐™ช๐™ง๐™—๐™–๐™ž๐™ฃ๐™จ ๐™จ๐™ช๐™ง ๐™ก๐™š๐™จ ๐™ฅ๐™ง๐™ž๐™ฃ๐™˜๐™ž๐™ฅ๐™–๐™ช๐™ญ ๐™™๐™šฬ๐™›๐™ž๐™จ ๐™™๐™š๐™จ ๐™ซ๐™ž๐™ก๐™ก๐™š๐™จ, ๐™™๐™–๐™ฃ๐™จ ๐™ก๐™– ๐™ฅ๐™š๐™ง๐™จ๐™ฅ๐™š๐™˜๐™ฉ๐™ž๐™ซ๐™š ๐™™๐™š ๐™ก๐™– ๐™ข๐™ž๐™จ๐™š ๐™š๐™ฃ ล“๐™ช๐™ซ๐™ง๐™š ๐™™๐™š๐™จ ๐™Š๐˜ฟ๐˜ฟ ๐™–๐™›๐™ž๐™ฃ ๐™™๐™š ๐™ฉ๐™ง๐™ค๐™ช๐™ซ๐™š๐™ง ๐™™๐™š๐™จ ๐™ง๐™šฬ๐™ฅ๐™ค๐™ฃ๐™จ๐™š๐™จ ๐™š๐™›๐™›๐™ž๐™˜๐™–๐™˜๐™š๐™จ ๐™–๐™ช๐™ญ ๐™™๐™ง๐™–๐™ข๐™š๐™จ ๐™ง๐™šฬ๐™ฅ๐™šฬ๐™ฉ๐™ž๐™ฉ๐™ž๐™›๐™จ ๐™™๐™–๐™ฃ๐™จ ๐™ก๐™š๐™จ ๐™ซ๐™ž๐™ก๐™ก๐™š๐™จ, ๐™š๐™ฉ ๐™˜๐™ค๐™ฃ๐™จ๐™šฬ๐™˜๐™ช๐™ฉ๐™ž๐™›๐™จ ๐™–๐™ช๐™ญ ๐™š๐™›๐™›๐™ค๐™ฃ๐™™๐™ง๐™š๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ๐™จ ๐™™โ€™๐™ž๐™ข๐™ข๐™š๐™ช๐™—๐™ก๐™š๐™จ, ๐™šฬ๐™—๐™ค๐™ช๐™ก๐™š๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ๐™จ ๐™™๐™š ๐™ฉ๐™š๐™ง๐™ง๐™–๐™ž๐™ฃ๐™จ ๐™š๐™ฉ ๐™ž๐™ฃ๐™ค๐™ฃ๐™™๐™–๐™ฉ๐™ž๐™ค๐™ฃ๐™จ, ๐™š๐™ฉ ๐™™๐™š๐™จ ๐™ง๐™šฬ๐™˜๐™š๐™ฃ๐™ฉ๐™š๐™จ ๐™˜๐™–๐™ฉ๐™–๐™จ๐™ฉ๐™ง๐™ค๐™ฅ๐™๐™š๐™จ ๐™š๐™ฃ ๐™ข๐™ž๐™ก๐™ž๐™š๐™ช ๐™ช๐™ง๐™—๐™–๐™ž๐™ฃ, ๐™˜๐™ค๐™ฃ๐™›๐™ค๐™ง๐™ข๐™šฬ๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ ๐™–๐™ช๐™ญ ๐™๐™ง๐™šฬ€๐™จ ๐™ƒ๐™–๐™ช๐™ฉ๐™š๐™จ ๐™‹๐™ง๐™š๐™จ๐™˜๐™ง๐™ž๐™ฅ๐™ฉ๐™ž๐™ค๐™ฃ๐™จ ๐™™๐™ช ๐˜พ๐™ƒ๐™€๐™ ๐˜ฟ๐™€ ๐™‡โ€™๐™€๐™๐˜ผ๐™, ๐™ง๐™š๐™ก๐™–๐™ฎ๐™šฬ๐™š๐™จ ๐™ฅ๐™–๐™ง ๐™ˆ๐™ค๐™ฃ๐™จ๐™ž๐™š๐™ช๐™ง ๐™ก๐™š ๐™‹๐™ง๐™š๐™ข๐™ž๐™š๐™ง ๐™ˆ๐™ž๐™ฃ๐™ž๐™จ๐™ฉ๐™ง๐™š, ๐˜พ๐™๐™š๐™› ๐™™๐™ช ๐™‚๐™ค๐™ช๐™ซ๐™š๐™ง๐™ฃ๐™š๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ.

๐™‡โ€™๐™šฬ๐™ซ๐™š๐™ž๐™ก ..

En Visio confรฉrence depuis Yaoundรฉ, la technologie a permis au Ministre Cรฉlestine Ketcha Courtรจs, dโ€™avoir ร  ses cรดtรฉs, un panel composรฉ dโ€™experts, de spรฉcialistes, de consultants et de des observateurs afin dโ€™identifier les causes et prรฉconiser des solutions pour lutter contre les drames dans les villes camerounaises. Ces derniรจres annรฉes, les catastrophes ont occasionnรฉ au Cameroun dโ€™importantes pertes matรฉrielles, mais plus grave, elles ont endeuillรฉ de nombreuses familles. Entre des effondrements dโ€™immeubles, des รฉboulements de terrain, des inondations, des glissements de terrain le Minhdu a sans doute son mot ร  dire. En qualitรฉ dโ€™Architecte et Urbaniste de lโ€™ร‰tat, le Ministรจre de lโ€™Habitat et du Dรฉveloppement Urbain est ร  chaque fois interpellรฉ. Selon le ministre Cรฉlestine Ketcha Courtรจs, ยซ  il devient impรฉrieux pour les acteurs urbains de porter une attention plus soutenue aux risques de catastrophes dans nos citรฉs, de rester en รฉveil et mobilisรฉ. Les drames rรฉcents dans notre pays certes, mais aussi ร  travers le continent, comme il y a quelques semaines au Maroc ou en Lybie, montrent que les villes sont les lieux oรน les consรฉquences humaines et socio-รฉconomiques des catastrophes peuvent รชtre les plus dรฉvastatrices, du fait de la densification des espaces dโ€™habitation ยป.

๐™‡๐™– ๐™ง๐™šฬ๐™จ๐™ž๐™ก๐™ž๐™š๐™ฃ๐™˜๐™š ๐™ช๐™ง๐™—๐™–๐™ž๐™ฃ๐™š โ€ฆ

La Table Ronde Spรฉciale de ce jour se positionne comme une รฉtape dans cette dynamique. Elle aura permis aux participants ( experts et maires) dโ€™รฉchanger sur lโ€™รฉtat des risques qui pรจsent sur nos villes, dโ€™รฉvaluer les dispositifs juridiques, normatifs et techniques de prรฉvention existants en matiรจre dโ€™urbanisme et dโ€™habitat, et de dรฉgager des pistes de solutions durables pour le renforcement de la rรฉsilience urbaine face ร  lโ€™intensification des phรฉnomรจnes naturels extrรชmes liรฉs aux changements climatiques. . Le ministre sโ€™est attardรฉe sur lโ€™urbanisation non maรฎtrisรฉe, dans un contexte dโ€™extension spatiale accรฉlรฉrรฉe et de densification dรฉmographique, avec pour consรฉquence le dรฉsordre urbain qui expose lโ€™habitat humain aux alรฉas naturels. En dรฉplorant les lacunes dans la planification urbaine et le non-respect de la rรฉglementation en vigueur en matiรจre de construction, elle a soulignรฉ que ces manquements constituent des facteurs de risques majeurs de sinistres.

๐˜พ๐™๐™–๐™˜๐™ช๐™ฃ ๐™™๐™–๐™ฃ๐™จ ๐™จ๐™ค๐™ฃ ๐™ง๐™คฬ‚๐™ก๐™š.

Lโ€™intervention des spรฉcialistes, experts et consultants autour du ministre en qualitรฉ de panรฉliste sโ€™ouvre avec le Dr BATHA ROMAIN ARMAND, Chef du Dรฉpartement de Production et de Diffusion des Services Climatologiques, de Veille et des Alertes, ร  lโ€™Observatoire Nationale sur les Changements climatiques. Il a exposรฉ sur ยซLes villes face au dรฉfi des changements climatiques ยป en prรฉsentant lโ€™รฉtat de la menace et des risques. Dans le cadre de riposte la et de la prรฉvention, M. KUETCHE, Directeur de lโ€™Architecture et des Normes de lโ€™Habitat au MINHDU a prรฉsentรฉ les instruments juridiques et normatifs face aux catastrophes, en prรฉsentant lโ€™รฉtat de lieux, les difficultรฉs dโ€™appropriation et dโ€™application de la Loi de 2004 sur lโ€™urbanisme.

A son tour Madame Mme INDJIKE, en charge des Opรฉrations dโ€™Amรฉnagement et dโ€™Embellissement au MINHDU a prรฉsentรฉ une analyse de lโ€™enjeu de restructuration urbaine comme moyen de prรฉvention durable des catastrophes en milieu urbain, et lโ€™ingรฉnieur Patrice BIAKEU en prรฉsentant lโ€™ingรฉnierie urbaine pour la mitigation des risques et la gestion des catastrophes a pu monter que grรขce aux technologies rรฉcentes dans le domaine de lโ€™ingรฉnierie civile, les dรฉmolitions dโ€™immeubles prรฉsentant des risques dโ€™effondrement ou le dรฉguerpissement des populations sur certains sites ร  risques ne se prรฉsentent pas systรฉmatiquement comme lโ€™unique recours pour รฉviter des catastrophes. Pour soutenir cette vision il a proposรฉ des solutions dโ€™ingรฉnierie disponibles pour mitiger les risques liรฉs ร  des dรฉfauts de constructions dโ€™immeubles, ou les risques concernant les glissements de terrain. Pour refermer les exposรฉs, M. Claude NGOMSI de ONU-HABITAT, a prรฉsentรฉ les programmes internationaux existants pour accompagner les villes, et de maniรจre plus spรฉcifique, en permettant de comprendre comment cette question est adressรฉe par ONU-HABITAT.

๐™‘๐™š๐™ง๐™จ ๐™™๐™š๐™จ ๐™จ๐™ค๐™ก๐™ช๐™ฉ๐™ž๐™ค๐™ฃ๐™จ ๐™™๐™ช๐™ง๐™–๐™—๐™ก๐™š๐™จ.

En plus des experts conviรฉs, le Ministre Cรฉlestine Ketcha Courtรจs, a invitรฉ les Maires ร  des intervenir sur les difficultรฉs rencontrรฉes dans la mise en ล“uvre de la rรจglementation, en ce qui concerne notamment les rรจgles dโ€™utilisation des sols et de construction. Au cours des รฉchanges et recommandations, lโ€™on a notรฉ lโ€™urgence de crรฉer une dynamique permettant de renforcer la prise de conscience du rรดle des facteurs humains dans la survenu des catastrophes en milieu urbain, et de mieux aligner les politiques urbaines (planification, restructuration, etc.) sur lโ€™enjeu de rรฉsilience pour prรฉvenir et ร  mitiger les risques, et plusieurs autres recommandations pertinentes qui sans doute permettrons dโ€™affiner les rรฉponses face aux catastrophes en milieu urbain





0 commentaires

Soumettre un commentaire

ร  lire aussi

Avis d’Appels d’Offres

Emmission le Citadin

Ne ratez pas notre รฉmission hebdomadaire du Samedi
qui sera diffusรฉe sur la radio POSTE NATIONAL 94.0 FM dรจs 16h30

Abonnez-vous ร  notre Newsletter

Inscrivez-vous ร  notre liste de diffusion pour recevoir les derniรจres nouvelles et mises ร  jour de notre รฉquipe.

vous รชtes abonnรฉ avec succรจsย !